«

»

Avr 22 2017

Guadeloupe ou Martinique : voici mon comparatif !

Guadeloupe ou Martinique : voici mon comparatif !

Comme vous avez pu le voir sur les réseaux sociaux du blog, J’ai eu la chance de passer quelques jours en Guadeloupe le mois dernier ! Tout juste 1 an après avoir fait un séjour… en Martinique !
Chanceux, oui je vous l’accorde mais je vous ai donc préparé en toute légitimité un comparatif de ces 2 îles des Antilles françaises. Pour faciliter votre prochain choix !

Je veux juste préciser que le but n’est pas de déterminer si une île est mieux que l’autre, les 2 ont autant de similitudes que d’aspects complémentaires.

Mais vu qu’il est compliqué de faire les 2 pendant un seul séjour (trop cher, manque de temps, etc..), je vous délivre mon point de vue de manière à ce que vous puissiez faire par la suite le bon choix en fonction de vos envies et de ce que vous recherchez ! Paroles d’expert.

 

MARTINIQUE

GUADELOUPE

Fréquentation touristique

Fréquentation touristique

Légèrement moins fréquentée que sa voisine, je n’ai effectivement trouvé que 2 lieux très touristiques : la Pointe du Bout & la région autour du Marin et Saint Anne.

De plus, accueillant une proportion de croisiéristes (de passage express ou en transit) identique à la Guadeloupe, le nombre effectif de touristes que l’on croise dans le cœur de la Martinique est donc plus réduit qu’en Guadeloupe.


AVANTAGE MARTINIQUE

J’ai croisé plus de monde en Guadeloupe (même période) qu’en Martinique, notamment sur la côte sud de Grande Terre qui réunit déjà 3 pôles hyper touristiques : St François, St Anne et Le Gosier.

Attention, les lieux très touristiques le sont – pour une majorité d’entre eux – pour de bonnes raisons, c’est pourquoi je préconise quand même d’aller y jeter un œil.

Enfin, il est à noter que Basse Terre est beaucoup moins fréquentée et donc plus authentique.

Accessibilité

Accessibilité

Facile d’accès au même titre que la Guadeloupe depuis Paris grâce aux nombreux vols de plusieurs compagnies aériennes (Air Caraïbes, XL Airways, Air France ou Corsair), les prix pour la Martinique sont légèrement plus élevés, mais il n’y a absolument rien de rédhibitoire.

Egalement simple d’accès depuis la Métropole, la Guadeloupe propose aussi des petites îles (Marie Galante, La Désirade, Les Saintes) autour de la principale.
Et là, la jointure depuis différents ports se fait sans problème.

AVANTAGE GUADELOUPE

Diversité des sites naturels

Diversité des sites naturels

La Martinique propose plusieurs éléments naturels ayant un fort intérêt à mes yeux :

On peut les répartir comme tel :

–          Les plages : celles sous le vent (côte ouest) parfaitement propices au farniente car protégées par des criques pour la plupart (ex : les plages au sud des Trois-Îlets ou  Baise du Marin), et celles du côté Est (côte atlantique), plus venteuses mais toutes aussi belles ! De plus, les belles plages sont plus tranquilles et donc vraiment sympas pour les familles.

–          Les fonds marins : je l’ai ai même trouvé plus accessibles, plus jolis et plus diversifié que ceux de la Guadeloupe !

–          Le volcan : la montagne Pelé (et la fameuse destruction de St Pierre de 1902) reste un terrain de jeu unique pour les randonneurs ou les passionnés de volcanologie.

–          La forêt tropicale (au nord) : moins étendue qu’en Guadeloupe, on y trouve de supers coins vers Fonds-Saint-Denis où depuis la route qui mène à Grand’ Rivière.

–          LE PLUS : je trouve que la presqu’île de la Caravelle (nord-est) est unique en son genre, on ne trouve pas ce type de paysage en Guadeloupe, ou alors pas aussi étendue (je pense à la Point des Châteaux en Guadeloupe). Les randos ou balades dans ce décor quasi nu en bord d’océan sont inoubliables.

ÉGALITÉ

La Guadeloupe peut quant à elle se targuer d’avoir aussi de superbes attraits naturels :

–          Des très belles plages : je ne dirai pas qu’elles sont plus belles qu’en Martinique mais sûrement plus nombreuses, plus diverses et plus mythiques aussi : plages de villes, criques, plages portuaires, plages accessibles uniquement à pied, long bancs de sables, plages organisées, etc. On en trouve autant sur Grande Terre (la Caravelle, plage du Belley, Raisins Clairs, Anse Bertrand etc) que sur Basse Terre : Deshaies, Malendure, La Perle, etc).

–          Les spots de plongée sont aussi plus nombreux, mais pas forcément de qualité supérieurs à ceux de la Martinique. Pour ma part, j’ai vu plus de diversité de poissons multicolores en Martinique (en snorkeling je parle). Par contre, certains spots restent uniques : l’ile aux Pigeons et celui de Petite Terre par exemple.

–          Le Volcan : moins mythique mais tout autant surveillé, La Soufrière attireront tous les férus de randos, bien que comme pour sa voisine martiniquaise, il est compliqué de trouver une fenêtre de ciel bleu pour en admirer son sommet (et encore plus pour y voir quelque chose une fois sur ses flancs).

–          La forêt tropicale : je l’ai trouvé vaste et diverse ! Plus étendue que celle de Martinique, elle propose de randos sportives ou de découvertes le long de ses nombreuses rivières et torrents !

–          LE PLUS : Les petites îles environnantes telles que Marie Galante, les Saintes et l’île de la Désirade permettent de diversifié les balades et les découvertes avec des environnements et des ambiances qui diffèrent vraiment de l’île principale. Je trouve cela vraiment complémentaire du reste !

ÉGALITÉ

 

Diversité des sites culturels

Diversité des sites culturels

Ce n’est clairement pas le point fort de ces 2 destinations malgré leur passé colonial qui pourrait tout à faire l’objet d’attentions particulières de manière à ne pas oublier ce qui s’est passé.

Mais voilà, aucun musée n’est vraiment à mettre en évidence (et ce n’est pas celui consacré à l’éruption du volcan en 1902 qui va contredire cela tant je l’ai trouvé piteux et inutile). Dommage.

De plus, quelques maisons de type colonial peuvent être aperçues dans le centre de Fort de France (ne loupez pas la bibliothèque Schœlcher) ainsi que des anciennes bâtisses d’époque dans les campagnes. Sinon, rien de plus.

On constate sensiblement la même chose en Guadeloupe.

Je ne l’ai pas fait mais le Mémorial ACTe mériterait un détour car c’est apparemment celui qui évoque le mieux dans les Caraïbes toutes les années d’esclavage.

–          Le musée du rhum (Ste Rose), l’Habitation Murat (Marie Galante) et le Fort Napoléon des Saintes sont aussi à voir

–          Enfin, de superbes demeures d’antan dans les montagnes et campagnes (rarement visitables) complètent l’offre culturel de la Guadeloupe.

AVANTAGE GUADELOUPE

Diversité des activités

Diversité des activités

La Martinique offre une palette assez large d’activités. De manière non-exhaustive, on peut citer :

–          Farniente, snorkeling, plongées, voile

–          Randonnées, parapente, ULM, vélo

–       Visites des parcs naturels, du jardin tropical de Balata dans les hauteurs de Fort de France) ; certaines rhumeries (JM, Trois Rivières,…) sont également à voir !

–          Concernant les marchés locaux, je ne les ai pas trouvés exceptionnels, peut-être est-ce une question de saison.

–          Pour l’achat ou la dégustation de produits locaux, l’offre n’est pas non plus débordante.

 

 

 

Même chose pour la Guadeloupe :

–       Farniente, snorkeling, plongées, voile

–      Randonnées, parapente, ULM, vélo (encore plus qu’en Martinique !)

–     Visites des parcs naturels (payez-vous une excursion au Grand-Cul-de-Sac Marin !), les jardins tropicaux de Deshaies et de Valombreuse sont vraiment à faire, des rhumeries (Damoiseau, Longueteau, celles de Marie Galante)

–     Les marchés (notamment celui de Ste Anne) semblent plus fournis.

–      Grâce au plus grand nombre de commerces, on peut découvrir et dégoter plus facilement les produits artisanaux et autres spécialités locales qu’en Martinique.

–          Les excursions dans les îles satellites apparaissent aussi comme une alternative supplémentaire.

AVANTAGE GUADELOUPE

Population

Population

 

Issus d’origines diverses ou nés localement, les habitants de la Martinique sont vraiment sympas, accueillants et souriants. N’hésitez pas d’ailleurs à discuter avec les locaux, qu’ils soient lointains descendants d’esclaves, béké, métropolitains, africains, chinois, etc.

Une super manière de « sentir » le pouls de l’île et d’en savoir plus sur le « vivre ensemble » en Martinique.

ÉGALITÉ

 

 

De la même manière, les Guadeloupéens son tous, de manière générale, accueillants, curieux (dans le bons sens du terme) et accessibles !
N’oubliez pas que la découverte d’une destination passe tout autant par le contact avec la population que par les sites ayant un intérêt touristique 😉

 

ÉGALITÉ

Déplacements internes

Déplacements internes

 

Le mieux est de louer une voiture si vous souhaitez bourlinguer à droite à gauche en toute autonomie.

Pas énormément de portions en 2×2 voies. Fort de France souvent emprise aux embouteillages.

Heureusement les distances ne sont pas énormes, et on peut faire des A/R en une journée.
Enfin, oubliez les réseaux de bus qui sont inefficaces.

Bon point : la possibilité d’aller à Fort de France en bateau depuis les Trois-Îlets (navettes très régulières). Super plan !

AVANTAGE MARTINIQUE

 

La location d’un véhicule est aussi la meilleure solution.

Un peu plus de grandes routes, mais il  y a le même souci de bouchons  tout autour de Pointe-à-Pitre ; pas top quand on connait la position géographique de la ville située pile entre Grande-Terre et Basse Terre !

Tout autour de l’île, c’est un mix de routes sinueuses (montagne) et d’autres plus classiques mais ponctuées régulièrement de villes ou villages.

Bon point : les différentes îles sont facilement accessibles.

 

Hébergements

Hébergements


On trouve en Martinique tout une série d’hébergements, allant du Resort 5* à l’appartement standard, en passant par les hôtels classiques, les gîtes ou encore les habitations chez l’habitant.

Clairement moins large qu’en Guadeloupe, l’offre de logement touristique est néanmoins bien répartie sur tout le territoire. 

ÉGALITÉ

 

 

Le nombre de logements y est plus élevé. On y trouvera aussi bien le gros complexe (type Club), que des résidences de tourisme, des petits hôtels, puis toute l’offre des particuliers (Chambre d’hôtes, gîtes, etc).

La grosse majorité est située sur Grande Terre, mais il est tout à fait possible de loger sur Basse Terre, zone plus tranquille.

ÉGALITÉ

Gastronomie + boissons

Gastronomie + boissons

 

Les cuisines des 2 îles se ressemblent beaucoup (pas mal de plats à base de poissons ou de viande macérés dans un assaisonnement) !

Plusieurs boissons (notamment à base de rhum, évidemment !) sont aussi légion.

ÉGALITÉ

 

Pas de différentiation majeure. Même si quelques spécialités sont à attribuer à une île ou à une autre, on ne peut pas dire que la cuisine créole est meilleure en Martinique ou en Guadeloupe.


ÉGALITÉ

 

Pour conclure et de manière à être le plus complet possible, votre décision doit aussi être guidée par le facteur temps. Pour un séjour classique (atour d’une dizaine de jours), les deux îles se valent. Même s’il y a sensiblement plus de choses à faire en Guadeloupe, les distances plus importantes et la circulation plus dense font qu’on est un peu plus restreint.

Cela va aussi différer en fonction de si vous comptez y aller en famille, en couple ou entre amis. La tranquillité de la Martinique conviendra peut-être plus aux familles quand la Guadeloupe propose une palette plus large…et donc plus de monde.

Bref, quelque que soit votre choix final, vous en prendrez plein les yeux ! Et n’oubliez pas une chose : malgré quelques frustrations ponctuelles possibles sur place, profitez à 200 % vous n’y retournez peut-être pas de sitôt !

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences, de vos bons plans et de votre avis !

Bye !
Pierre H.

Page Facebook Compte Twitter Page Instagram  Compte Pinterest

—————————————————

Recherches utilisées pour trouver cet article :guadeloupe ou martinique, comparaison guadeloupe martinique, martinique ou guadeloupe, video du paysage en plein vole de la guadeloupe, guadeloupe martinique comparaison, guadeloupe ou martinique?

2 Commentaires

  1. Michel

    Bonjour et merci pour cette synthèse. Concernant la Guadeloupe, il est vrai que Basse Terre reste plus authentique que Grande Terre (où se trouvent malgré tout belles plages et quelques sites naturels authentiques). Basse Terre est un paradis pour les randonneurs. A ce propos un site remarquable pour trouver les randonnées à faire en famille ou bien plus physiques : zoom-Guadeloupe.fr.

    1. Pierre H.

      Merci beaucoup pour le site http://www.zoom-guadeloupe.fr, que je trouve effectivement très complet pour tout ce qui concerne les randonnées en Guadeloupe ! Si quelqu’un connait l’équivalent pour la Martinique, on est preneur ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>