«

»

Fév 26 2017

Comment trouver son spot de Snorkeling

Comment trouver son spot de Snorkeling

En pleine découverte de la Guadeloupe (et oui désolé !), j’ai envie de partager une de mes trouvailles. Vous savez, ce genre de petit site internet qui condense à lui tout seul toutes les infos éparpillées dans un guide de voyage, à propos d’un sujet bien précis.

Voici Snorkeling Report, qui détaille les meilleurs spots de snorkeling – comprendre « nage avec palmes/masque/tuba » – à travers le monde.

Pensez-y lors de votre prochain voyage !

Je comprends aisément que tout le monde ne soit pas à l’aise avec une bouteille d’oxygène sur le dos et une combinaison moulante, le tout sous le niveau de la mer pendant plusieurs dizaines de minutes ! Rien de naturel en même temps !

Mais vu que Dame Nature est bienveillante, elle a pensé à tous ces réfractaires de la plongée sous-marine… en laissant quelques endroits magiques sur notre planète où la richesse sous-marine est visible par Monsieur Tout le Monde.
Comment ? En snorkeling. Pointez-vous sur une plage muni d’un masque, d’un tuba et de palmes dans le meilleurs des cas, filez à l’eau et nagez la tête la première sous le niveau de la surface de l’eau. Spectacle garanti !

Oui mais voilà, si vous faites cela à Berck Plage… pas sûr que vous soyez récompensé tout de suite ! Etc’est là qu’intervient Snorkeling Report !

Snorkeling report

Depuis la page d’accueil, cliquez sur la région de vos prochaines vacances : 120 spots de snorkeling à travers le monde sont répertoriés.
C’est beaucoup et peu à la fois. Si je prends l’exemple de l’Indonésie, on trouve un site nommé Bunaken Timur (sur l’île de Bunaken) ; ce spot est assez loin des sentiers battus et malgré tout présent sur le site internet, à juste titre. A l’inverse, n’est pas évoquée l’île de Pulau Togean (dans l’archipel de Sulawesi) alors qu’il s’agit d’un spot renommé.
Bref, ce site n’est pas encore totalement complet, mais est terriblement qualitatif ! Et la liste non-exhaustive continue de s’enrichir grâce au référencement possible d’un nouveau spot (bouton « Ajouter un spot ») par les plongeurs eux-mêmes !

Pour ce qui est des détails d’un spot en particulier, vous avez juste à cliquer dessus. Prenons en exemple celui que je vais explorer demain : le Jardin de Corail aux îlets Pigeons.

page web snorkeling report

  • Le nombre d’étoile (de 1 à 5) pour connaitre le niveau d’intérêt

  • Un descriptif complet

  • Une carte « vue du ciel » avec en jaune la zone à explorer

  • Liste des espèces aquatiques que vous pourrez y voir

  • puis sur la droite : toutes les caractéristiques du spot : difficulté, profondeur max, dangers potentiels, fréquentation, présence de restauration à proximité, etc.

 

 

top snorkeling
Enfin, le site internet offre quelques belles rubriques supplémentaires, telles que  » Choisir son matériel « , ou  encore  » La photographie sous-marine ».

De plus, on y découvre aussi des bon plans de plongeurs, tels que « Top 10 : snorkeling avec les requins », « Top 10 : les plus beaux récifs en snorkeling », etc.

Voilà, je vous laisse y jeter un œil et j’espère que ce p’tit conseil influencera votre choix d’itinéraire et/ou soulèvera une curiosité lors de votre prochaine escapade. Pas besoin d’aller forcément à l’étranger d’ailleurs, il y a des spots très intéressants et accessibles autour de la Méditerranée.

Quant à moi, je file préparer mon matos de photographie sous-marine pour partager mes clichés avec vous… enfin bon, sous conditions que je réussisse à viser correctement les poissons hein, et c’est loin d’être gagné 😉  !

En attendant le prochain conseil, n’hésitez pas à partager ce bon plan… et à rajouter vos nouveaux spots sur Snorkeling Report !

Bye !

Recommandation 10 / 18 : OK !

A très vite.
Pierre H.

Page Facebook Compte Twitter Page Instagram  Compte Pinterest

——————————————————

Recherches utilisées pour trouver cet article :top snorkeling

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>