«

Juil 04 2017

Assurances Voyages : comment s’y retrouver ?

 

Assurances voyages comment s'y retrouver

Organiser ses vacances par soi-même, c’est top.
Mais ça implique de se pencher aussi sur la problématique des assurances Voyages. Du fait de la complexité, de l’opacité et de l’aspect ingrat de cette partie-là, on finit toujours par partir sans savoir si nous sommes vraiment couverts, et si oui pour quelle(s) situation(s) !
Ne cherchez plus, je me charge tout de suite de vous éclaircir !

1/ Premièrement :

Etre assurer du 1er jour au dernier instant d’un voyage – d’une manière ou d’une autre – ça signifie quoi ? Ou plutôt, quelles sont les situations qui peuvent entraîner l’activation des régimes d’assistances, d’assurances et de prises en charge ?

  • En cas de maladie grave ou de blessures importantes

  • En cas d’intervention urgente d’un spécialiste : dentaire, kiné, etc.

  • En cas de retour anticipé, de rapatriement forcé, voire de décès (eh oui, le rapatriement de votre corps au frais de vos proches, c’est pas top!)

  • En cas de besoin d’assistance juridique, pénale, etc… suite à des complications avec les autorités locales

  • En cas d’obligation d’annuler un vol/voyage (dû à une maladie, une complication de grossesse, etc)

  • En cas de retard, de vol ou de destruction des bagages

  • En cas d’atteinte à votre responsabilité civile : dommages corporels, dommages matériels, etc.


2/ Deuxièmement :

assurance2Pour être clair une bonne fois pour toutes par rapport aux dires que l’on a tous déjà entendu (auprès de connaissances ou même de notre banquier), les contrats de nos cartes bancaires classiques ne couvrent vraiment pas grand chose en terme d’assistances et notamment d’assurances Voyages.

Seules les cartes VISA Premier et MasterCard Gold (pour les plus répandues) proposent une couverture plus étendue avec par exemple des franchises un peu plus élevées. Et encore, les prises en charges ont l’inconvénient de ne pas être personnalisées mais sont jugées standards et au final souvent peu en adéquation avec ce dont son titulaire a vraiment besoin (ou jamais dans la totalité).

Par exemple :

  • Les remboursements (s’il y a) se font en complément de ceux de la Sécurité Sociale, ce qui va (malheureusement) compliquer le processus et certainement allonger leurs durées

  • Les remboursements seront ceux des achats effectués uniquement avec la carte bancaire en question.

  • Les cartes bancaires ne couvrent pas les voyageurs partis plus de 90 jours ; au vue du nombre de personnes qui part désormais 4, 6 ou 12 mois, ça ne suffit donc pas.

  • Pas certain que ces CB vous couvrent en cas de blessure(s) faite(s) à un tiers si vous êtes au volant.

  • Pas certain que ces CB vous couvrent en cas de complications liées à la prise de drogue ou d’alcool, ou encore de pratiques de sports extrêmes.

  • etc.

3/ Troisièmement :

FluoJe vous conseille de télécharger l’Appli mobile FLUO (Apple Store ou Google Play) de manière à vérifier tout de suite si votre CB actuelle vous couvre correctement en voyage !

Après avoir rentré quelques infos sur votre CB (type, date expiration), le système vous montre dans quel cadre vous êtes couvert par celle-ci, et vous met une notification si, pour tel ou tel voyage/prestation, c’est insuffisant.

NB : d’autres fonctions, comme le scan de vos contrats d’assurances (auto, habitation) sont proposés, dans le but d’optimiser (et donc économiser) les souscriptions et ne pas se retrouver non plus avec plusieurs assurances couvrant les mêmes choses.

4/ Quatrièmement :

Si votre CB n’inclut pas d’assurances étendues, posez-vous les questions suivantes de manière à déterminer le type de votre voyage et ainsi savoir si une assurance lui correspondrait :

assurance3

  • Objectif du voyage : loisirs, études, affaires, etc

  • Durée du voyage : moins ou plus de 90 jours

  • Dans quel(s) pays allez-vous ? Union Européenne, USA/Canada, Afrique, Asie, etc.

  • Combien de personnes doivent être assurées ?

  • Quel est votre budget ?

  • Qu’allez-vous faire : sport, visites, farniente,  … ?

  • Quelles sont les prestations que vous allez être amené à réserver

  • Avez-vous une maladie ou des virus préexistant ?

  • Est-ce votre premier voyage dans cette zone ?

  • Votre état d’anxiété par rapport à cet aspect du voyage

  • Quel(s) type(s) de protection(s) voulez-vous : avec les plus hauts plafonds, la moins chère, avec le meilleur rapport qualité/prix, celle couvrant les sports extrêmes, la plus réactive, celle couvrant les longs voyages, etc.

5/ Cinquièmement :

… en sachant que les principaux éléments à bien vérifier sont les suivants :

assurance1

 

  • Frais médicaux à 100% des frais réels (à hauteur de 100 000 €, c’est bien) : au minimum médecin, hôpital, médicaments et chirurgie.

  • Transport médical et rapatriement sanitaire  à 100% des frais réels.

  • Rapatriement du corps en cas de décès à 100% des frais pris en charge par l’assurance.

  • Responsabilité civile : au moins 4 000 000 € pour dommages corporels et 75 000 € pour dommages matériels

  • Prise en charge au premier euro (pas de complément Sécurité Sociale).

  • Pour les activités les plus exposées (randonnée en haute montagne, alpinisme) : les frais de recherches.

6/ Sixièmement :

Enfin, tournez-vous vers les 9 compagnies d’Assurances ci-dessous, qui proposent toutes différents produits d’Assurances Voyages.
Leurs critères de prise en charge, de couverture et leurs tarifs diffèrent, à vous de bien voir ceux qui correspondent au mieux à votre voyage et vos moyens :

Chapka  –  AVI  ACS  –  April  Axa  –  Assur Travel


Les produits des 6 compagnies d’assurances cités ci-dessus peuvent être comparés directement sur  le site de Planetassur


…et les 3 suivants, comparables uniquement « à la main » (ou en les appelant une fois que vous savez ce que vous cherchez) :

Mondial Assistance  –  Europ assistance –  World nomads

 

————————————

assurance4Voilà, j’espère que j’ai réussi à vous éclairer quant à la manière de déterminer 1/ ce que vous avez déjà ou pas, 2/ ce dont vous avez vraiment besoin, 3/ ce qui correspondra au mieux à vos attentes.

… et en suivant ce processus, vous trouverez votre bonheur  j’en suis sûr !


Dernière astuce
:

Celle-ci est valable pour toutes les prestations touristiques auxquelles vous souscrirez mais prenons l’un des exemples les plus complexes : la location de voiture pour les vacances.
Ici deux cas se présentent :
Soit vous n’avez pas d’assurance Auto (si vous n’avez pas de voiture à votre nom généralement) ; dans ce cas, l’unique solution est de regarder dans le détail l’assurance proposée par le loueur (franchise, tarif) et de décider de la prendre ou non.
Soit vous avez d’ores et déjà une Assurance Auto ; là je vous conseille d’appeler votre assureur et de demander si une extension des couvertures est inclus pour une location d’une voiture de tourisme, et dans quelles(s) mesure(s).

Dernier conseil :
Récupérez et gardez bien tous les reçus et formulaires (médicaux, etc) en cas de souci, car les démarches peuvent être longue.

Allez, une ultime recommandation pour la route 😉
Il ne faut pas confondre l’Assurance maladie et l’Assurance Voyages. Si vous voyager en Europe et/ou dans un Etat  de l’UE, je vous conseille de vous procurer la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) qui vous permettra de voir vos frais médicaux pris en charge dans la pays où vous trouverez (selon la législation en cours).

and last but not least
Les produits Assurance Voyages proposés par les compagnies d’assurances permettent pour certaines d’entre elles, d’inclure 2 personnes (couple) ou même plusieurs membres d’une même famille. Pensez-y 😉

J’attend vos réactions / questions / expériences / coups de gueule ou toutes autres demandes de précisions !

Bye !

Pierre H

Page Facebook Compte Twitter Page Instagram  Compte Pinterest

——————————————————

2 Commentaires

  1. YiLian

    Bonjour,

    pour ces questions d’assurance, j’ai changé de CB, et j’ai pris la World Elite Mastercard… elle couvre en cas de rattrapage aux examens scolaires par exemple… en cas de typhons, catastrophes industrielles… ce que ne fait pas la Gold.

    Par contre attention, AUCUNE assurance n’assure la grossesse et ses complications : trop risqué à couvrir (ou trop cher, au choix !). Donc mesdames…. ne tombez pas enceintes, pas d’ivg, pas de fausses couches, pas de grossesses extra-utérines même sous stérilet ou pilule (ou alors, ayez un excellent compte en banque). Sauf si vous restez en Europe (CEAM citée plus haut).

    A moins que quelqu’un trouve une assurance qui couvre EXPLICITEMENT ces risques, mais laquelle ? Toutes celles que j’ai regardées écrivent explicitement que les risques sont couverts HORS GROSSESSE ET SES COMPLICATIONS.

    1. Pierre H.

      Bonjour YiLian, oui vous avez raison les CB au même titre que les assurances supplémentaires ne couvrent pas totalement les soucis liés à la grossesse. On trouve bien quelques assurances qui incluent l’annulation du voyage si complications il y a AVANT le départ, mais si celles-ci interviennent pendant… rien n’existe à ma connaissance. A bon entendeur ! Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>